Savez vous  que la tendance est à la Vigogne du Pérou, siège des INCAS et des cultures précolombiennes. Aujourd'hui les tissus d'hier avec la technologie d'aujourd'hui séduisant de plus en plus la Haute couture du monde Entier. La mode connait l'alpaca, mais l'expérience de la VIGOGNE ou VICUNA pour les plus experts enchantent les sytilistes et couturiers en recherche d'innovation et de qualité extrême pour des clients chaque fois plus exigeants sur la qualité, la provenance et les mode de production "enviroment friendly"....

Il faut savoir que toutes les maisons de haute couture voudraient travailler avec le tissu de vigogne mais voila ce tissu est seulement accesible aux maisons de couture de luxe.

VIGOGNEMENT VOTRE

 

Autour de ce petit animal de la race des camélidés, plus petit que l’alpaca et le lama, ses cousins, s’est constitué au fil des siècles, un intérêt peu commun. Sa laine blanche et dorée possède des qualités exceptionnelles.

 

La seule tendance qu’il nous faut retenir : c’est celle de l’authenticité. La vigogne du Pérou qui vit d’une manière sauvage : entre 2500 et

4500 mètres

dans

la Cordillère

des Andes, offre sa laine précieuse aux hommes qui ont enfin compris que, seule son exploitation selon la méthode ancestrale des Incas était la seule alternative à sa protection.

Les gouvernements andins ont tous signé la charte CITES qui, non seulement la protège  des braconniers qui l’ont décimée pendant des centaines d’années mais valorise la tonte qui s’effectue seulement tous les deux ans avec les indiens des hauts plateaux andins selon le rite du « chaccu ».

 

Héritage des cultures précolombiennes et technologie moderne apportent au tissu toutes ses qualités exceptionnelles et en ont fait le tissu des rois.

 

Les grands Couturiers, tailleurs ou Créateurs de mode sont à la recherche de son excellence garantie par sa qualité intrinsèque, la provenance signée et les modes de production.

 

LA VIGOGNE

: UN TISSU EXTRAORDINAIRE

 

Sa qualité première : protéger intensément du froid avec un légèreté incomparable et permettre à la peau de respirer : le triomphe du naturel.

Le tissu ondule sous l’effet de l’humidité ou de la chaleur et sa texture absorbe la vapeur d’eau ambiante sans procurer la moindre sensation d’humidité.

 

LA CHARTE

DE

LA PROTECTION

DE

la VIGOGNE

 

La vigogne est pour la culture indienne, un « animal sacré ».  C’est aussi pour cette raison qu’il a été décidé par touts les gouvernements des pays andins et tout particulièrement le Pérou de la protéger.

 

Pour prélever sa laine extraordinaire, les indiens des Andes Péruviennes tonde l’animal sauvage, tous les deux ans selon la méthode ancestrale des Incas : le chaccu.

En redonnant aux populations indiennes la mission de gérer ce patrimoine unique, le gouvernement a enrayé la chasse des braconniers qui a décimé sans discernement la vigogne pendant des centaines d’années : 1 million et demi au temps des Incas, 5000 en 1960.

Aujourd’hui 190.000 petites vigognes à la laine d’or prolifèrent de nouveau.